LE RECAP #6 – Retour sur la saga La Planète des Singes

A l’occasion de la sortie de La Planète des Singes : Suprématie au cinéma, nous vous proposons un récap concernant la dernière saga sortie au cinéma.

La Planète des Singes

La Planète des Singes

 

LA PLANÈTE DES SINGES

 

Nous n’allons pas revenir sur l’intégralité de la saga qui compte pas moins de cinq épisodes, un remake, deux séries TV dont une animée et bien évidemment d’un reboot. Toutefois, afin que vous compreniez bien l’impact de la nouvelle franchise signée Rupert Wyatt et Matt Reeves, nous allons faire un bref résumé de cette anthologie qui a marqué plusieurs générations.

Il était une fois… un roman

 

La Planète des Singes est en premier lieu un roman de Pierre Boulle. Ce dernier retrace l’histoire de trois explorateurs, qui atterrissent sur une planète dominée par les singes.

Ce grand roman divisé en trois partie intéressa le producteur Arthur P. Jacobs, qui voulu l’adapter au cinéma. Cependant, il a dans l’idée de s’inspirer d’un épisode de la quatrième dimension similaire à l’histoire de Pierre Boulle afin de servir de base pour le scénario.

Après un refus de la Warner qui trouve le projet financièrement trop risqué, Arthur P.Jacobs se rabat sur la Fox qui souhaite avoir un succès pour se rentabiliser.

C’est alors que l’aventure de La Planète des Singes débuta. 

Une première saga lucrative

Quoi qu’on en dise, les films de la première saga ont toujours rapporté un certain succès dans le salles de cinéma. Cela dit, le premier opus reste le plus rentable, du fait de cette histoire originale mais aussi de l’intervention de Charlton Heston dans le rôle-titre.

En l’espace de cinq ans, cinq longs-métrages verront le jour, de qualité différente et possédant plus ou moins un lien entre tous.

Toutefois, la recette s’épuisa et après La Bataille de La Planète des Singes, les producteurs décidèrent de pratiquer un premier reboot sous forme de série TV. Diffusé sur CBS, le show ne rencontrera pas le succès et sera annulé après quatorze épisodes.

Des envies de remake

Malgré l’envie de la Fox de produire un nouveau film, il faudra attendre 2001 pour voir un remake de la première saga.

Tim Burton prit à bras-le-corps le projet et réalisa un opus assez efficace, similaire au produit d’origine, mais qui se fera démolir par la critique. Malgré un budget de 100 millions $, le film récoltera un peu plus de 180 millions $ sur le territoire US et 362 millions $ dans le monde entier.

Malheureusement, la Fox ne souhaite pas continuer l’aventure et annule la suite.

Par conséquent, ce n’est que dix ans plus tard que l’on verra un reboot qui donna un second souffle à cette anthologie.

La Planète des Singes : Les Origines

La Planète des Singes : Les Origines

LA PLANÈTE DES SINGES : LES ORIGINES

Un film bluffant, majestueux et attachant

Après dix ans d’absence dans les salles de cinéma, l’une des sagas les plus cultes est de retour. 

S’inspirant des thèmes qui ont fait le succès de ses prédécesseurs, La Planète des Singes : Les Origines, se déroule dans un monde contemporain. Changement de cap, finit l’espace, le film s’intéresse au virus qui a conduit à la domination des singes et l’extermination des hommes.

Le long-métrage fait référence au quatrième volet de la saga, « La Conquête de La Planète des Singes » puisqu’il intègre le personnage de Caesar. Comme dans ce dernier, il est le leader de la révolte des singes. Cependant, la similitude s’arrête-là.

Synopsis

Afin éradiquer la maladie d’Alzheimer, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes. Cependant, ce sérum développe le cerveau de ces derniers de façon radicale.  César, est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Toutefois,  trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

De plus, le film abandonne les costumes et masques pour les singes et épouse la motion capture. C’est d’ailleurs, le maître du genre, Andy Serkis, qui interprète le rôle principal.

Une technologie qui rend le film bluffant, majestueux et attachant.

Doté d’un budget de 98 millions $ et composé d’un casting cinq étoiles, le long-métrage est un véritable succès. Auréolé par la critique et rapportant un peu plus de 480 millions $ dans le monde entier, la Fox décida de lancer une suite.

 

La Planète des Singes : L'Affrontement

La Planète des Singes : L’Affrontement

LA PLANÈTE DES SINGES : L’AFFRONTEMENT

Une suite encore plus efficace que le prédécesseur

 

Trois ans après le succès du premier opus, La Planète des Singes : L‘Affrontement se dévoile. Et pourtant, la suite était mal engagée. 

En effet, le départ précipité du réalisateur Rupert Wyatt suite à des conflits d’emploi du temps, ainsi qu’une réécriture du long-métrage après l’arrivée de Matt Reeves provoqua un typhon dans la production de ce nouvel épisode.

Pour notre plus grand plaisir, la suite verra tout de même le jour.

Synopsis

Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s’est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.

Nouveaux enjeux, nouveau casting, budget plus important avoisinant les 200 millions $, la Fox croit au succès. Même si Jason Clarke est beaucoup moins bankable que James Franco, il porte le film sur ces épaules et se trouve être un bon adversaire à Caesar.

La suite fait mieux  que le premier opus en engrangeant 711 millions $ dans le monde entier. 

Afin de conclure l’Arc Caesar, Matt Reeves retourne derrière la caméra pour un troisième épisode qui s’annonce magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *